L’impact du management de l'information du bâtiment et de l'infrastructure au sens de l’intérêt économique des acteurs de la construction

09/05/2023 - 12:04

La gestion des données ou le management de l’information, dans le secteur de la construction et de l'infrastructure, sert à résumer la façon dont les intrants et les activités associées à l'utilisation des données au niveau des projets et des entreprises pourraient avoir des impacts finaux pour les organisations (productivité accrue et avantages intangibles) et des impacts plus larges pour les clients, la société, l'environnement et l'économie en général.

Besoin d’un conseil ?

Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

Je veux être contacté par un expert

Le management de l'information

Comme pour le BIM, le management de l’information permet d'obtenir des effets qui sont très spécifiques au contexte du projet, comme le souligne le rapport du KPMG « The value of Information Management in the construction and infrastructure sector » et la littérature existante sur les avantages du management de l’information.

Actuellement, la gestion des données a un large éventail d'applications dans le secteur de la construction et des infrastructures, impliquant l'utilisation de normes et de processus de différentes manières, ce qui se traduit par un large éventail de résultats possibles pour les projets, la MOA, les entreprises et les parties externes. Par conséquent, le cadre BIM n'a pas pour but de fournir une méthodologie détaillée ou prescriptive pour mesurer et quantifier les voies d'impact individuelles ou locales pour un projet, mais plutôt de fournir une vue d'ensemble stratégique de cas d’usage et d'avantages de la modélisation de l’information, afin de fournir aux décideurs une base cohérente et intégrée pour considérer la valeur ajouté de l'investissement dans le BIM dans un sens de développement continu.

Dans cette article, nous ciblons l’intérêt économique direct et au sens large du management de l’information dans le secteur de la construction et l’infrastructure.

Les enjeux économiques de l'investissement dans la gestion de l'information

Les avancées technologiques et les données numériques sont en train de transformer le fonctionnement de notre économie et la façon dont nous vivons. Le bâtiment est en train d’évoluer, avec l'apparition de réelles infrastructures intelligentes, chose rendue possible par l'utilisation de technologies telles que l'apprentissage automatique et l'intelligence artificielle, permettant l'optimisation de la performance des actifs bâtis vers le Net-Zéro.

Un schéma des avantages de la gestion de l'information a était cité dans l’étude du KPMG. Ce schéma illustre comment le management de l’information dans le secteur pourrait contribuer à débloquer :

  1. Les gains de productivité directs pour les entreprises ;
  2. La croissance accrue de l'ensemble de l'économie grâce aux gains de productivité ;
  3. La valeur sociale pour les clients, la société au sens large et l'environnement en permettant la livraison d’actifs de meilleure qualité et plus durables.

A partir des cas d’usage souvent ciblés par les MOA dans les projets de construction et d’infrastructure intégrant le BIM, les impacts du management de l’information sur l’économie peuvent-être optimisés dans un sens direct et dans un sens plus large.

Nous présentons ci-dessous un schéma représentant ce principe, qui recouvre les divers avantages du management de la donnée :

schema-gestion-information
  1. Cas d’usage de la gestion de l’information souvent utilisés
  • Gestion des actifs, des projets et du programme  
    • Déblocage des fonds d'investissement
    • Déblocage des fonds d'exploitation
    • Estimation, planification temporelle et évaluation des coûts sur toute la durée de vie du produit
  • Gestion des finances et des affaires commerciales
    • Gestion du capital et des finances
    • Gestion commerciale
  • Planification organisationnelle et intervention 
    • Planification du portefeuille et résilience
    • Gestion des incidents et continuité des affaires et des opérations
  • Prévention de risques, audit et Conformité/certification 
    • Gestion de la réglementation et de la conformité
    • Gestion d'assurance, audit et rapports

 

  1. Les impacts directs et les résultats du management de la donnée pour les MOA et les autres parties prenantes en interne dans un projet
  • L’impact direct réside dans l’accroissement de la productivité générée par :
    • Coûts économisés/évités résultant d’une efficacité accrue, une amélioration de la compliance, une réduction des risques et une augmentation de résilience.
    • Augmentation de la production/des revenus avec l’amélioration de l'utilisation des ressources/biens et de l’innovation.
    • Avantages (in)tangibles qui se résument dans l’amélioration de la santé et de la sécurité des effectifs, la culture de l’entreprise et la réputation.

 

  1. Les impacts au sens large extra-organisationnels
  • Croissance de l'économie au sens large grâce aux liens en amont et en aval du secteur, ce qui implique l’amélioration du PIB national.
  • Avoir une infrastructure de qualité supérieure et plus de biens immobiliers respectant l'environnement en s’inscrivant dans une dynamique de développement durable, impliquant une valeur sociale renforcée pour les clients, la société et l'environnement.

 

Nous pouvons constater l’amélioration engendré par la gestion de l’information en terme économique en ayant bien ciblé le niveau, la complexité et la variété des cas d'usage de la donnée numérique organisé par le processus du BIM, tant chez les MOA que chez les MOE, mais également pour toutes autres entreprises qui interviennent dans un projet.

Les entreprises considèrent le BIM comme un biais de gestion de l’information du projet vers une transformation numérique et une ouverture à des opportunités économiques.

Le schéma que nous avons présenté montre comment les organisations peuvent utiliser la gestion de l’information pour permettre la mise en place de nouvelles méthodes modernes de construction et de nouveaux services innovants sur le marché, donnant l’opportunité de donner vie à des projets qui étaient auparavant trop coûteux. La clarté apportée par les approches centralisées de l'information permet aux parties prenantes de rationaliser le processus de fabrication et d'améliorer grandement la qualité des livrables pour le client.

Enfin, afin de permettre la création des avantages économiques « plus larges » précédemment cité, le gouvernement et l'industrie doivent s’appuyer sur des mesures qui étendent et accélèrent l'adoption de la gestion de l'information dans tout le secteur de la construction.

Besoin d’un conseil ?

Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

Je veux être contacté par un expert

Mots associés

Pour rester informé, abonnez-vous à la newsletter SOCOTEC

Ajouter un commentaire